Rosa rosam rosae

Avec ma tronche tout droit sortie d’une affiche de la propagandastaffel on pourrait croire que je suis un affidé de la douce et légère NMarine . Que nenni . En musardant sur les blogs que j’aime, j’ai lu chez Rosaelle (petit aparté inséré ici : mon wordpress tout naze refuse de me faire des liens potables le vilain, vous trouverez donc le lien en fin de billet) un petit texte qui m’incite à m’y coller aussi sur le thème suivant : Sommes-nous multiculturels ?

Prenons un cas que je connais bien : mézigue . Je suis né et j’ai grandi dans une cité du nord ouest parisien et on ne peut pas dire, ça non, que l’endroit était une riche résidence pour français bien propre sur eux . les gouters du mercredi aprem m’ont appris à aimer la bouffe, d’où qu’elle vienne . Portugaise, vietnamienne, algérienne, marocaine, polonaise, serboucroate (hahaha pardon) malienne et j’avoue que la baguette beurrée et carré de choco que j’offrais à mes potes paraissait bien triste…

Papa était normand (tendance rillette) et maman moitié normande (tendance camenbert) moitié russe (de là peut être ce si doux visage d’obersturmführer qui est le mien) . Une moitié russe qui fut caché comme une maladie honteuse (on aimait guère les soviets à la maison) . Rien de bien original donc coté gènes .

Ma première soupe de langue fut partagé avec Malika, ma deuxième avec Anissa, qui restât ma compagne pendant vingt ans . Mes plus grands émois seskuels le furent avec Sakula (fleur de cerisier en nippon)

La musique qui me touche est indienne, la poesie, arabe, la bouffe, comme vous vous en doutez viens de partout . Faire un inventaire à la Prevert n’a pas de sens, ce pays qui est le nôtre au hasard d’une naissance à ceci de particulier qu’il ne cesse de brasser populations, cultures sans jamais rien perdre de ces régions, qu’elles soient Franc-Comtoise ou Normande !

Alors pour répondre à la question de Rosaelle, oui ! mille fois oui nous sommes multicucus ! Et celui ou celle qui ne le comprend pas (pardon pour mon accès d’intolérance) n’est définitivement pas le couteau le plus affuté du tiroir…

Pour finir cette petite phrase de Jiddu : La vérité est un pays sans chemin  Et toc .

http://spartakiste.blogspot.fr/

Edit : j’ai ajouté le blog de Rosaelle dans les liens (a droite sur votre écran pour les pas éveillés comme moi)

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s