Interactif

Pas plus tard que ya pas longtemps, je discutais avec une amie qui me disais qu’il faut foncer et faire ce qui nous fait vibrer dans la vie, de jeter aux orties le conditionnement quasi pavlovien que nous impose la société et de faire un gros finger pas poli à tous les gens foutre qui nous gouvernent . Sur le fond je suis d’accord à 100%, sur la forme je me dis que pas mal de gens seront incapables d’oublier ne serais ce qu’un instant que tout ce bazar n’est bâtie que sur un mot : La confiance, autant dire sur du vent . Monnaie, institution, société, tout est construit sur du sable, et fin en plus . Comment faire pour que ces gens cessent d’être ce qu’ils sont, les piliers autant que les esclaves d’un système qui ne leur est pas du tout bénéfique ? l’éducation pourrait être une solution (vous avez remarqué le conditionnel), le problème est qu’il est entre les mains de ceux qui ont tout intérêt à ce que rien ne bouge . Soit, éduquons nos enfants en dehors de l’école, donnons leur un sens critique, ouvrons les au beau, aux autres et prions que les petits salopiots ne soient pas aussi con que nous…Alors quoi ? seul ou en groupe nous restons ce putain de prédateur au sommet de la pyramide, et ça depuis plusieurs milliers d’années, qui règlent les problèmes en                                       les anéantissant .  Méthode efficace sur le court terme, ça pas de doute, la preuve nous en est donner tous les jours dans notre société . Alors même si nous réussissions à foutre le dawa et à faire disparaitre la hierarchie actuelle, nul doute qu’une nouvelle dictature prendrais illico sa place . La nature à horreur du vide . Nous voici revenu au point de départ, certes me direz vous, ta vision du monde est noire . Moi je veux bien qu’elle soit aux couleurs de l’arc en ciel mais donnez moi des exemples solides que je ne puisse pas balayer d’une reflexion bien sentie !

Vous voyez, le problème reste entier . J’attends donc que vous vous sortiez un peu les doigts du fion et que vous réfléchissiez à ça . Laissez vos idées en commentaires, on feras un bilan au sortir de notre orgie annuelle, d’ici là souvenez vous : blanc sur rouge rien ne bouge, rouge sur blanc, tout fous le camp !

Ci git ce texte

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Interactif

  1. PAOLINI dit :

    je fais la fète quand j’ai envie et surtout pas  » aux fètes  » ( j’m’arrange pour bosser) j’suis normale docteur?? la sociètè m’emmerde et mes enfants se sortent très bien de mon apprentissage ( waou suis presque fière de moi !!)

  2. Lou dit :

    cher ami (ceci n’est pas une formule de politesse, juste une introduction au sens propre)

    Bien que j’ai bien souvent l’air de celle qui vit chez les bisounours, je suis d’accord avec toi sur la noirceur de ce monde…

    L’éducation ! c’est évident, et j’aimerais souligner justement ce terme… éduquons nos enfants.. L’école n’est là que pour instruire et non éduquer.. mais malheureusement trop de gens ont confondu les rôles.. et calent leurs mômes devant une télé abrutissante « pour avoir la paix » alors que la paix est dans l’échange et les sourires de nos enfants.. jouons avec eux et rions avec eux…

    D’autre part, oui mon arme est le sourire. Pourquoi me demanderas-tu ? sourire devant un tel désastre ? et bien pour désamorcer… mettre « l’ennemi » dans une position d’étonnement, d’une part sur le pourquoi de ce sourire face à une agression verbale (par exemple) et d’autre part sur le motif de cette agression . (j’appelle agression verbale tout ce qui peut être préjudiciable à l’humain)

    Je sais cela peut paraître utopique, mais qu’importe, caillou après caillou je construit le chemin… je reconstruit un petit chemin vers le cerveau abîmé où sous développé de certains de mes congénères. Dès que j’arrive à imposer une réflexion j’ai la sensation qu’un pas est fait vers le meilleur… et comment imposer cela autrement qu’avec un sourire.

    Exemple :
    appellons le crétin Régis (Régis est un con nous a-t’on dit)

    Régis : l’instit de mon fils est une conne
    Me : (sourire un ptit peu niais) Régis, pourquoi dis tu cela ? (voix douce et appellant l’explication du dit régis se sentant à coup sûr le maître de la discussion )
    Régis : Boh ouais quoi t’vois bien, elle lui fout un zéro pask’il a po fait son devoir ! elle a qu’a leur faire faire ça en classe c’est son boulot c’est po le mien merde ! et en plus y cause de plus en plus mal ce chiard !
    Me : Mais nous avons toujours eu des devoirs à faire en rentrant à la maison ? toi aussi non ?
    Régis : pfff moi jles fsait po! rien à branler des études.. ça sert à rien
    Me : alors ce n’est pas grave si ton fils a eu zéro
    Régis : ouais mais y passe pour un con ! et l’aut qui scroit la plus forte pask’elle est instit, tous des branleurs y font des histoires pour nous faire montrer qu’y sont plus instruits
    Me : et ton fils tu n’as pas envie qu’il soit instruit aussi ? et ses devoirs tu l’aide unepu ?
    Régis : euhhh j’ai pas qu’ça à faire moi je bosse !
    Me : le soir ?
    Régis : le soir c’est bon !! j’ai fait ma journée moi jvais po m’en remettre sur le dos et pis quand jrente j’ai bsoin d’un bon apéro devant la télé pour m’détendre !
    Me : Oui je te comprend, et ton fils il en dit quoi de ce zéro ?
    Régis : y fait la gueule.. y m’envoie chier tu t’rend compte un gosse de 10 ans ! mais putain ils leur apprennent quoi à l’école bordel !
    Me : bah pour vous rapprocher essaye de lui en parler ce soir, en buvant ton apéro tranquille tous les deux..
    Régis repart et commence à se demander ??? bah ouais quoi … c’est po à moi de l’éduquer c’mome merde ! y peuvent faire leur boulot nan ! … ils sont payés pour ça..
    mais en rentrant regardant son gamin du coin de l’oeil… pastis à la main, cul sur le fauteuil… Régis éteint la télé et dit : Viens là toi ! qu’on cause !

    un tout petit pas certes… mais un pas quand même

    QUOI? le monde ne changera pas en un jour… une petite chose puis une petite chose…

  3. Myriam dit :

    Je me marre……L’école, certes, à la base, et je parle d’instruction, devrait donner le pouvoir de dire oui ou non en toute conscience des choses. Mais aujourd’hui l’école est fait pour les gens « moyens ». A l’école, il ne faut pas être faible ou fort, il faut être moyen. Ne pas créer de polémique, entrer dans le cadre. La mondialisation , et donc l’uniformisation, est partout. Les plus petites classes, malheureusement, n’y échappent pas. Votre enfant est différent ? Vite, vite, il faut aller chez un psy, ce n’est pas normal ! Vous ne regardez pas la télévision ? Mais comment vous faites pour survivre ? Pire. Vous ne vous interressez pas aux nouvelles ? Vous restez à l’écart de toutes ces atrocités? Pas normal. Pas normal du tout. Il faut asolument consulter……
    Je me marre, je pleure….je ne sais plus !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s