Flocons

Après m’être égarer sur les chemins de la poesie (et du bon gout), je reviens à mes premières amours…le cynisme et la méchanceté, faut pas déconner non plus hein !

En jetant un coup d’oeil par la fenêtre ce matin, j’ai vu un paysage tout de blanc vêtu et ça continuais de tomber à gros flocons, une lecture en diagonale des news sur le net me le confirmais, le pays est bloqué . Vous allez rire (ou pas) mais je croyais que la technologie nous permettrait de faire face à tout en ce XXI siècle…Naiveté ? Même pas ! comme tout un chacun j’ai filé les clés de ma vie à une bande de crânes d’oeufs qui sont sensés s’occuper de tout et de tous . On nous a numéroté, choyé, appris à lire et compter, et expliquer que les lendemains qui chantent étaient reportés sine die . J’ai fais comme tout le monde, j’ai opiné du chef (j’aurais pu branler mais mes lecteurs et surtout lectrices y verraient un clin d’oeil égrillard), courbé la nuque et j’ai entrepris de découvrir le monde et  les humains, à commencer par moi . Bon je cache pas que j’ai été déçu, surtout par moi mais quelqu’un m’a expliqué que mes congéneres en étaient au même point . C’est comme ça que j’ai trouvé ma vocation : branleur cynique . J’aurais pu finir peintre ou chanteur mais j’ai jamais su me servir d’une gouache et ma voix est l’équivalent d’une craie crissant sur un tableau…j’aurais tout aussi bien finir clodo notez bien ( mmm c’est pas joué ).

Branleur cynique, ça consiste en quoi ? En gros gaspiller son temps et ses capacités tout en montrant bien qu’on peut faire mieux, beaucoup mieux . Agaçant et contre productif comme dirait un ami ouineur à moi que j’ai . J’aime bien faire chier le monde, j’y peux rien c’est comme ça ! Et puis j’y peux rien non plus si j’ai gagné quelques trucs à la grande loterie de l’ADN, c’est la faute à Darwin tout ça ! Ce texte aussi est un grand foutage de gueule mais je sens amies lecteur(trice)s que tu t’en doutes déjà un peu…Faut dire à ma décharge que je descend d’une longue lignée de fouteurs de merde, qui a réussi on se sais trop comment à coloniser à peu près toutes les niches écologiques vivables, nonobstant sa propension à rendre invivable lesdites niches écologiques . D’ailleurs pour paraphraser un chanteur à l’accent prononcé : « on est tous des frères… »

la flemme me gagne et j’aime bien finir en queue de poisson, donc je vais te laisser là, et t’inviter à faire comme moi : mettre les doigts de pieds en éventail et te resservir un café, d’ailleurs il neige toujours .

Ci git ce texte

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Flocons

  1. Myriam dit :

    Le cynisme et la méchanceté ? Pas vraiment ma tasse de thé. Mais je comprends. Il est dur de rester pur, naïf et emprunt de désirs. C’est la lutte de toute ma vie. Un peu de neige et le monde est foutu. Je ne comprends plus. Nous avons toutes les plus belles technologies, les plus belles avancées, les plus fabuleux progrès (là je me marre…) et nous sommes mis Ko par 5 cm de poudreuse. La situation est vraiment ubuesque ou nous rappelle que nous ne sommes que des grains de poussière face à la vraie nature.
    Quant à moi, fidèle à moi-même, j’adore la poudreuse. J’aime cette neige blanche. J’aime la toucher, l’hummer, m’en délecter, m’en ennivrer…..un vrai élice !
    Myre.

  2. marlaguette dit :

    Tu pourrais pas faire un petit effort ??? Le froid a surement gelé tes petits neurones !!! 😦
    Une bouillotte sur la tête et c’est reparti !
    😉

  3. Lou dit :

    j’adoooore te lire !!! dis encore encore tepléééééé

  4. Lou dit :

    c’est malin !

  5. Lou dit :

    mais si ça marche comme ça … dis « tiens jte donne mille euros chérie « 

  6. Lou dit :

    ça marche po avec moi !!! je sais que tu as un mac comme moi .. y a po d’erreur possible… mais bon je préfère tes mots que mille euros ! (rrrohhh jsuis trop super bonne en faillotage!)

  7. LaurenceMMT dit :

    Très très doué l’animal… que de gâchis… mais SITIVETUPE, il suffit de le faire. Tu connais comme verbe quand même. 1er groupe, sous-entend de l’action, est composé de l’essentiel : F comme facilité, A comme amour, I comme intelligence, R comme richesse intérieure, E comme élégance. TATOU ! Alors ?
    Les gènes ont mal au dos à force tu sais… mets tes lobes frontaux, amygdale et neurones au turf, et fais-nous une magnifique synapse, une inférence nouvelle qui sera TOI. JIKROi.
    Je te laisse, je vais casser une croute (de neige ha ha ha) car ta fin me laisse sur ma faim et j’aime pas ça du tout.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s