Théorie de l’incomplétude

 

Notre cours sur les bonobos continue aujourd’hui

par l’exposé de la théorie de l’incomplétude.

Que postule cette théorie ? Pour le savoir, il faut

d’abord définir ce qu’est la complétude: une théorie

T est dite complète si pour tout énoncé A formulable

dans T, A nou non-A est démontrable.

Exemple pour ceux qui ont du mal à suivre:

Soit la théorie T, dont le principe est: "France Telecom

a inventé Internet". Dans cette théorie, l’énoncé A:

"France Telecom a inventé internet" est parfaitement

démontrable, puisqu’il correspond à la théorie même dont

la véracité a été prouvée par ailleurs, je n’y reviendrai

pas.

Par suite, le contraire de tout énoncé du type "X a inventé

Internet" (remplacer X par Liberty Surf, Free, Bill Gates,

Microsoft, l’armée américaine, etc) est également parfaitement

démontrable.

Cette théorie est donc complète. La proposition A est dite

décidable, ce qui signifie que vous pouvez maintenant vous

abonner à Wanadoo.

Le père de cette théorie s’appelle Kurt Gödel. Si vous ne le

connaissez pas, c’est normal, la page 1 de ses divers ouvrages

ayant un don inégalé pour provoquer un sommeil profond chez n’importe

quel individu normalement constitué. Il est d’ailleurs tout à fait

scandaleux, que ses ouvrages ne soient pas remboursés par la

Sécurité sociale, au risque de lui agrandir le trou (de la sécu, pas

de Gödel, bande de voyous). Notons toutefois les effets colatéraux

(comme disent, en gémissant, les irakiens, qui font toujours autant

de mauvais esprit) des pages suivantes:

* Page 2: le sujet est pris de douloureuses migraines.

* Page 3: le sujet commence à ressentir de violentes nausées.

* Page 4: le sujet meurt.

* Page 5: si le sujet n’est pas suffisamment mort, il se suicide.

* Pages suivantes: pour les individus dont l’intellect leur a

permis de tenir le coup, effets aphrodisiaques garantis, avec

copulation frénétique pendant plus de deux semaines (le viagra,

à côté, c’est de la gnognotte, j’en sais quelque chose).

Vous me direz: "C’est bien beau, tout ça, mais quel rapport

avec les bonobos, hein ?". Vos gueules, j’y arrive.

Une des déformations les plus souvent constatées de cette théorie

consiste à prétendre que l’intelligence est autolimitée. Proposition,

ô combien fondée, lorsque l’on traite du bonobo, du chatteur, enfin

de l’internaute moyen.

Pourtant, pour démontrer que ceci n’est pas forcément vrai dans

tous les cas, il suffit de prendre l’exemple d’un des individus

les plus brillants que nous offre l’humanité: moi. On comprendra,

dès lors, que dans ce cas, et, à la rigueur, chez quelques autres

personnes, mais à un moindre degré, on ne saurait parler de

limitation de l’intelligence.

Je dirai même plus: nous formons l’un des derniers remparts à la

médiocrité ambiante. Nous sommes intelligents (mais ça, je l’ai

déjà dit), beaux, riches, sensuels, cultivés, modestes, etc.

D’ailleurs, sur terre, on nous appelle les Elohims.

J’en profite d’ailleurs pour faire une petite digression, sous la

forme d’un appel aux raëliens: il paraît que, quand on est Elohim,

on a le droit de se taper, en exclusivité, des gonzesses super-canons,

reconnaissables au port de pompons roses, et des gonzesses un peu

moins bien roulées, mais tout à fait acceptables, reconnaissables au

port de pompons blancs (si tu es raëlienne, et que tu ne portes pas

de pompons tu es: a- un cageot; b- un boudin; c- un thon).

J’appelle donc toutes les raëliennes à pompons à se joindre à moi,

juste pour leur montrer à quel point, avec les Elohim, la religion

peut être source de plaisir.

Je lance également un appel à Raël lui-même, pour qu’il nous refile

un peu du fric qu’il a pompé sur ces couil^W^W^W^W^W fidèles, parce

qu’un Elohim, ça ne roule pas en Punto et ça ne bouffe pas chez

McDo, bordel de merde !

Voilà, ci-git la fin de cet exposé. Notre prochaine étude portera

sur la théorie de l’évolution.

Fabien adaptation caraiesque Thierry aka Rincevent

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s