DIY

Le coeur qui palpite au plus profond de nous . La sagesse populaire en fait le nid des passions . La science n’y voit qu’un muscle qui pompe le sang à travers notre corps et affirme de façon suspecte peremptoire que le siège de nos émotions, passions, lubies, phobies enfin tout ce qui fait qu’invariablement un plan va foirer à cause du facteur humain, se trouve la haut, derriere nos yeux (les vôtres sont pas mal) et entre nos oreilles (les miennes sont un peu décollées) . Donc il y a débat . Enfin non, en fait la sagesse populaire fait sa maline et nous parle de façon métaphorique, la science elle, bonne fille en blouse blanche, nous parle du bidule faisant fonction de pompe dans un corps, humain ou non . Du coup et toujours dans sa ravissante blouse blanche, la science nous explique doctement que tout ça c’est un bazar sans nom plein de système limbique, d’hormones, de phéromones, de neurones, d’une chimie intérieur digne d’un labo des cartels que si le ministère de l’intérieur le savait, le monde serait un gigantesque goulag…Ha ouais tiens . On en manque tous de la métaphore cité plus haut . individuellement et collectivement . Moi le premier . L’implacable pression de la propagande depuis vingt ans à fait de nous des êtres aveugles et craintifs . Les pires car pret à toutes les veuleries pour garder leurs places . En plus on a la particularité dans ce beau pays qui est le nôtre d’attendre un messie roi président enfin un type qui nous guide vers des lendemains qui chantent (bon le fait que ça marche pas n’entre pas en ligne de compte mais c’est pas le débat, quoique) et qui décide pour nous  (c’est bon on va pouvoir retourner vaquer à nos occupations qu’ils ont dit) de qui on doit hair et vers qui jeter nos pierres .  Foutue société . On manque du truc là, oui le coeur . Pour pleins de raisons on va dans le mur (écologique, beuarkéconomique, -ajoute ici un autre truc en ique-) à échéance qui se rapproche vachement vite et que tout le monde connait ou devrait connaitre . Et faudrait vraiment se bouger là . L’inertie est une brave fille et accepte de prendre sur elle pour toutes nos bonnes objections que l’on a tous quand il s’agit de se bouger le cul TOUS ensemble . L’horizontal ne fonctionne apparemment pas et je doute que nous aimions ce qui dégringolerait de la verticale, le meilleurs des mondes sans doute . On va continuer de vivre à crédit en sachant que les débiteurs, c’est nos mômes . Un peu plus de pain, un peu plus de jeux . Et toujours pas de ce foutu machin là, le coeur . Nos amis les hackers (que nous saluons au passage) sont de chauds partisans du DIY, do it yourself et on devrait instamment faire comme eux, ici, là partout, si on veut du coeur maintenant : DIY

 

 

 

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Improbable

Examinons ensemble une situation hypothétique . Imaginons, je dis bien imaginons, que l’on vous découvre

un don/talent/malediction et ça à quarante sept piges . Au hasard celui de soulager la douleur des gens et même des animaux . La petite voix intérieure farceuse ajoute :

– » ha tiens pendant qu’on y est, faudrait penser à une reconversion . tu penses quoi des biquettes ?

– heu rien de particulier pourquoi ? l’est ou le piège ?

– Yapa . Chevrier fromager ça pète quand même…Et puis imagine la verdure toussa…

-heu dis voir l’ange comme ça… Tu te foutrais pas un peu de ma gueule des fois ? Je me débrouillais pas mal tout seul pour ce qui est des boulots merdiques merci !  »

Là, abandonnant toute pudeur l’ange se met à dégoiser comme un apothicaire te vendant le sirop contre tout (et pas contre la toux) et te clignant un brin vulgairement de l’oeil . J’en retiens qu’un don pareil ça arrive pas tous les quatres matins, que c’est quasiment du tout cuit concernant mon avenir dans la branche guérisseur/magnétiseur/shaman non j’ai pas à m’en faire, vraiment . Je tente quand même de le raisonner :

-« C’est arrivé une fois…sur un ptit bobo…

-une plaie purulente avec une belle grosse croute qui sèche à vue d’oeil ? c’est bien de ça dont tu me parles ?

-ouais bon mais une fois quoi !

-Tu sais moi je suis plutôt cool…Et je t’ai à la bonne…Mais si je dois en causer à l’étage au dessus ça risque de faire du vilain…et s’il te plais fout moi ce putain d’hémisphère gauche en sommeil ! tu m’agaces et la liaison deviens moins bonne .

-tu te rends quand même compte que je parle à mon ange gardien ? toi . Que je me planque pour faire ça… »

Je grommelle dans ma barbe (oui je suis nanti de ce bel effet poilesque) que j’aurais du lire encore plus de manuels zététiques, que le doute ya que ça de vrai mais l’autre con, pardon, l’ange me regarde en souriant…Il se fous de ma trogne l’enfoiré !

Vous la voyez bien l’hypothèse là ? Maintenant il y a une question qui me tarabuste la bougresse : Pourquoi les chèvres ?

Je ramasse les copies quand j’ai le temps .

Ci-git ce texte

PS : l’ange fera l’objet d’un autre billet…je vous sais curieux !

En passant | Publié le par | Laisser un commentaire

Shaman

Mon corps est une peau de tambour pour mon coeur . Il y joue le rythme de la vie .

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

404 error

Vache à l#@$:internaute, voila ce qui t’attend grâce à nos gentils socialistes à nous qu’on a…pas trop mal au derche ? Ha oui c’est vrai tu t’en branles…Non content de filer tes infos à une société de gentils américains philanthrope (suivez mon regard===>FB) et certainement aussi au gouvernement US par la même occasion, tu vas laisser ton gouvernement te transformer l’interouebe en un gentil minitel tout propret . Et tu vas fermer ta gueule parce que je te connais mon coco, tant que ta gamelle est pleine, que ton verre déborde d’alcool, et que t’as la possibilité de partir piétiner du sable chaud chaque été, le reste t’en as rien à foutre ! Faudra pas venir te plaindre après mais je doute que ça t’arrive, je suis même sur que t’es prêt à sortir ta CB pour continuer à poster des photos que tout le monde à déjà vu mille fois, voir même des pseudos bouses intellectuelles en forme de zolis dictons/aphorismes/, tu vas raquer comme un bon veau que tu es .

Lien | Publié le par | Laisser un commentaire

Hamac

Vivre à la campagne à plusieurs attraits, dont un qui me va très bien : la tv prend la poussière, pour tout dire je sais même plus ou j’ai mis la télécommande . Et comme je suis un rien flemmard, l’idée de me lever pour changer de chaine…no way . Du coup je ne lis plus non plus les journaux, encore et toujours la flemme d’aller au village en acheter . Pour couronner le tout ma connection internet me livre des octets de façon parcimonieuse, à croire qu’ils arrivent à dos de mulet (un ptit coucou au passage à Ôh range…heu non en fait)

Je m’en porte pas plus mal, trier le bon grain de l’ivraie des infos est fastidieux voir fatiguant . C’est vrai quoi, qui croire ? et pourquoi ?  affinités ? jolie cravate du journaleux ? (voir décolleté plongeant de la journaliste mais bon, j’en suis rester à Arlette Chabot…Pas vraiment de quoi se secouer la nouille le soir) Ou le logo du canard est zoli alors j’achète ? Je ne vous parle même pas du contenu, la plupart du temps c’est effrayant de vacuité quand ce n’est pas d’un parti pris à gerber . Alors comment s’informer ? Le faut-il seulement ? Me reste quoi, les liens de ma TL que je picore en prenant bien soin de prendre du champ (campagne, billet humour) . L’homme étant un animal langagier, il fabrique le monde avec des mots . Souvent ce ne sont pas les siens, il ingurgite alors du prémaché, prêt à penser tout dégoulinant de la doxa dominante . J’ai pas envie du monde que l’on me propose à la téloche, dans les journaux voir même sur le ouebe© . Le monde que je fabrique, celui dans lequel je vis est foutraque, plein de couleurs et surtout plein de paix (prout) . Chaque sourire fait reculer le mal, je m’applique à mettre en pratique ce précepte alakon, qui sent bon les oiseaux qui gazouillent et les salades bios . J’y arrive pas toujours, le chemin étant long de la coupe aux lèvres . Sans compter sur le caractère de suidé mal emboucher à moi que j’ai . j’essaie quand même de tracer mon sillon (campagne bil…etc etc), je ne sais si j’y arrive mais j’essaie .

Finalement je crois que ma fainéantise me sauve d’une connerie plus grande encore .

Vite une sieste !

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Rosa rosam rosae

Avec ma tronche tout droit sortie d’une affiche de la propagandastaffel on pourrait croire que je suis un affidé de la douce et légère NMarine . Que nenni . En musardant sur les blogs que j’aime, j’ai lu chez Rosaelle (petit aparté inséré ici : mon wordpress tout naze refuse de me faire des liens potables le vilain, vous trouverez donc le lien en fin de billet) un petit texte qui m’incite à m’y coller aussi sur le thème suivant : Sommes-nous multiculturels ?

Prenons un cas que je connais bien : mézigue . Je suis né et j’ai grandi dans une cité du nord ouest parisien et on ne peut pas dire, ça non, que l’endroit était une riche résidence pour français bien propre sur eux . les gouters du mercredi aprem m’ont appris à aimer la bouffe, d’où qu’elle vienne . Portugaise, vietnamienne, algérienne, marocaine, polonaise, serboucroate (hahaha pardon) malienne et j’avoue que la baguette beurrée et carré de choco que j’offrais à mes potes paraissait bien triste…

Papa était normand (tendance rillette) et maman moitié normande (tendance camenbert) moitié russe (de là peut être ce si doux visage d’obersturmführer qui est le mien) . Une moitié russe qui fut caché comme une maladie honteuse (on aimait guère les soviets à la maison) . Rien de bien original donc coté gènes .

Ma première soupe de langue fut partagé avec Malika, ma deuxième avec Anissa, qui restât ma compagne pendant vingt ans . Mes plus grands émois seskuels le furent avec Sakula (fleur de cerisier en nippon)

La musique qui me touche est indienne, la poesie, arabe, la bouffe, comme vous vous en doutez viens de partout . Faire un inventaire à la Prevert n’a pas de sens, ce pays qui est le nôtre au hasard d’une naissance à ceci de particulier qu’il ne cesse de brasser populations, cultures sans jamais rien perdre de ces régions, qu’elles soient Franc-Comtoise ou Normande !

Alors pour répondre à la question de Rosaelle, oui ! mille fois oui nous sommes multicucus ! Et celui ou celle qui ne le comprend pas (pardon pour mon accès d’intolérance) n’est définitivement pas le couteau le plus affuté du tiroir…

Pour finir cette petite phrase de Jiddu : La vérité est un pays sans chemin  Et toc .

http://spartakiste.blogspot.fr/

Edit : j’ai ajouté le blog de Rosaelle dans les liens (a droite sur votre écran pour les pas éveillés comme moi)

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Toucher c’est guérir .

On a jamais assez d’amour en soi . Enfin c’est ce que l’on croit quand on est une tête de con comme votre serviteur . Pas assez de pureté ou pas assez impliqué .  bla bla bla . c’est que quand il s’agit de fuir (leitmotiv) on fait preuve d’une imagination qui ferait envie à bien des « créatifs » . Peur et lâcheté s’en mele, s’emmêle pour nous donner tout un tas de bonnes raisons de ne pas aimer . Cela pourrais être désespérant, nous anéantir . Mais penses tu ! notre vie à l’ombre de l’égo est bien trop confortable . La question que je me pose est la suivante : « Pourquoi passer à coté de ce que la vie à de meilleur par simple trouille ? »

L’amour c’est la joie dit l’ange, il en a de bonnes lui ! A force de lui poser la question, il m’a répondu . Avec force . KO je suis .

Merci Violaine

Un peu cours le billet mais je suis et je reste un foutu flemmard ^^

Publié dans Non classé | 2 commentaires